Bienvenue au club d'échecs de Gorges-Clisson

Créé en 1981, le cercle d'échecs de Gorges-Clisson est une association loi 1901 qui vise à pratiquer et promouvoir le jeu d'échecs.

Jeunes, moins jeunes, débutants ou confirmés, les joueurs se retrouvent régulièrement au club pour jouer et apprendre. En outre, différentes équipes sont inscrites dans diverses compétitions de tous niveaux. Ce site vous permettra de suivre le club au travers des compétitions et des différentes manifestations qu'il peut organiser.

lundi 9 janvier 2017

Interclubs Adultes - Ronde 4

En ce début d'année 2017, les interclubs adultes ont repris leurs marques

L'équipe 1 continue sa route et dispose cette foix de La Bruffière 5 - 3.

L'équipe 2 bat Nantes6 sous le score de 3 - 0 et prend aussi la tête de son groupe.

L'équipe 3 cherche encore le chemin de la victoire. Battu par Nantes8 sous le score de 3-1, elle reste avant-dernière.

jeudi 5 janvier 2017

Meilleurs voeux













Ainsi que plein de parties gagnées !!!

dimanche 11 décembre 2016

Départementale Jeunes - Ronde 2 et 3

Malgré un joueur en moins, les jeunes gorgeois Marco, Samuel et Aurélien n'ont pas failli et ont gagné toutes leurs parties respectivement contre Saint-Nazaire et Pornic.


mercredi 7 décembre 2016

Interclubs Adultes - Ronde 3

Les 3 équipes engagés ce Week-end ont connu des fortunes diverses.

L'équipe 1 s'impose à domicile contre Fontenay-L--Comte 4 - 1 et prend la tête de ce groupe.

L'équipe 2 fait match nul 2-2 contre Carquefou et reste en embuscade contre le leader nantais.

L'équipe 3 plonge dans les eaux de Pornic 4 - 0 et se place à l'avant-dernière place

dimanche 27 novembre 2016

Poème georgien



 Un peu de poésie ...


Le Pion a2       

On m’a encore placé sur le bord…
Pas de chance, je dois encore attendre, sans mot dire,
Contempler de loin heurts et affrontements,
Attendre mon temps,
Que l’on me mette aussi dans la bataille,
Que l’on me prenne aussi en considération…

Derrière moi, se tiennent la Tour et le Cavalier de mon camp,
À coté, il y a un Pion comme moi.
La Tour et le Cavalier me snobent,
Et prennent leurs routes dès qu’il le faut,
Sans se soucier de moi.
Alors qu’avec le Pion d’à coté, j’ai facilement trouvé un terrain d’entente
Et me suis facilement familiarisé.
Nous observons ensemble les événements se déroulant loin devant nous
Et supportons ensemble nos tourments.

Il y a de grands affrontements presque partout.
On entend cris et gémissements.
On voit mourir nos combattants ainsi que ceux de l’ennemi.
On voit, on entend, on supporte en attendant notre tour pour livrer bataille.

Enfin, je reçois un premier ordre :
Je dois chasser le Fou adverse intrus dans notre camp.
Mon premier pas est réussi : le fou recule.
Dans la foulée, le Pion d’à côté s’enhardit
Et bondit an avant de deux pas.
Moi, je le soutiens de derrière, mon copain le Pion.

Le combat se poursuit
Et les camps s’amaigrissent au fur et à mesure.
Notre Roi se cache dans un coin,
N’osant pas pointer son nez dehors.
Ah ! Cela me fait mal au ventre : mon copain le Pion se fait tuer…!
Choqué, je reste muet sur le coup,
Mais juste après, je me venge :
Avec ma lance, je transperce l’assassin de mon copain
Et l’envoie au-delà de l’échiquier.

Le combat approche de sa fin.
Même les Rois sont sortis de leurs cachettes pour se lancer dans la bataille.
Depuis la mort de mon copain le Pion,
Je vois rarement les membres de mon camps près de moi,
Mais je sens leur soutien, même de loin :
Je sens que j’attire enfin leur attention,
Que j’ai une mission importante à accomplir,
Et je vais de l’avant, encouragé par ce sentiment !

Le pas ultime n’est plus loin :
Je dois me transformer en Dame…!
Ma future ascension me réjouit d’avance.
C’est bien de cela que j’ai toujours rêvé au fond de mon cœur :
Tellement je désirais être la Dame !
Le dernier pas...
J’ai des frissons : c’est par le chemin de mon copain le Pion que je suis allé à Dame…!

J’y suis allé et je dois m’en aller : je dois quitter le champs de bataille.
Mais qu’y a t-il ensuite…?!
Au lieu de la Dame,
C’est un Cavalier que l’on promotionne à ma place…!
Je m’en indigne… Je sanglote…
On vient me rassurer, me disant :
Si tu t’étais transformé en Dame,
Nous aurions perdu.
C’est d’un Cavalier que nous avions besoin.
Et ce Cavalier a frappé si fort le Roi adverse
Que, le temps qu’il reprenne connaissance, nous avons gagné une Tour
Et la bataille s’est achevée par notre victoire…

Nous sommes vainqueurs.
On félicite notre maître, notre metteur en jeu.
Nous sommes vainqueurs,
Mais nous demeurons inaperçus et déçus.
Déçu – moi aussi :
Tellement je désirais être la Dame…

Phénix 265 - Septembre 2016
Par Thémour TCHKHETIANI, poète et compositeur d'échecs
Traduit du géorgien par B. CHABRADZE

mercredi 23 novembre 2016

Interclubs Adultes - Ronde 2

Les interclubs adultes ont vu une confrontation entre les clubs d'Aigrefeuille et Gorges en équipe 1 et 2. Gorges s'impose dans les 2 rencontres facilement 3 - 0 en équipe 2 et dans la douleur et avec pas mal de chance 4 - 3 en équipe 1.

L'équipe 3 n'a pu qu'égaliser contre l'équipe de Nantes 2 -2.

dimanche 20 novembre 2016

Tournoi d'encouragement - Ronde 2

La deuxième ronde du tournoi d'encouragement a vu la participation de Manolo CIDERE-ALLIX et Anatole RAYNARD. Le hasard du tirage au sort a fait qu'ils étaient dans le même groupe.
Anatole s'est bien battu, mais n'a pu enregistrer une victoire.
A l'inverse, Manolo a terminé premier de son groupe sans perdre une partie.